E.H.P.A.D Publics et Privés….STOP ça suffit !!!!

JEUDI 15 MARS 2018 à 12h30 rassemblement au Rond point de Precy sur Oise

Le 30 janvier dernier, salarié(e)s des E.H.P.A.D publics et privés du département, en conférence de presse (Courrier Picard du 31 janvier et Bonhomme Picard du 7 février), par leur présence au rassemblement organisé par la CGT devant les E.H.P.A.D Publics du C.H de Clermont ou encore lors d’action locale comme à Beaulieu les Fontaines, nous avons dénoncé l’incompréhensible et volontaire abandon dans lequel le gouvernement et ses prédécesseurs laisse les personnes âgées souvent vulnérables parce qu’en perte d’autonomie.

Salarié(e)s, avec les résidents et leurs familles nous avons brisé le mur du silence, alerté l’opinion publique sur les conditions de travail et la prise en charge défaillante de nos aîné(e)s an institution comme à domicile.

  • Sous-effectif chronique voulu et organisé.
  • Intensification des glissements de tâches.
  • Des droits bafoués (Repos, congés, amplitude horaire…)
  • Menaces de sanctions pour les donneurs d’alerte
  • Des accidents de travail et inaptitude en forte augmentation
  • Baisse de 200 millions d’euros sur le budget pour le secteur public.
  • Des tarifs de plus en plus inaccessibles

La réponse du gouvernement par de la ministre BUZYN : « 50 MILLIONS d’EUROS pour les E.H.P.A.D »… soit 80€/an par résident.

Une goutte d’eau au vue des divers cadeaux octroyés aux plus riches :

  • Suppression de l’ I.S.F (Impôt sur la Fortune)
  • Exonérations des cotisations sociales pour le patronat 25 milliards d’euros/an
  • Évasion fiscale 60 à 80 milliards/an
  • 52 milliards gaspillés dans le C.I.C
  • ……

Nous ne sommes pas dupes de la tentative de diversion et nous appelons à la grève et à nous rassembler, à l’appel de la CGT, le jeudi 15 mars 2018 pour exiger :

  1. L’ARRÊT des suppressions de postes dans les établissements,
  2. Un nouveau ration d’1 SOIGNANT par RÉSIDENT,
  3. La suppression de la PRÉCARITÉ (les CDD) et l’HYPER-PRECARITE (Contrats aidés) en les titularisant dans le public et les transformant en CDI dans le privé,
  4. La REQUALIFICATION des emplois pour s’attaquer concrètement aux glissements de tâches
  5. Le RETRAIT des dispositions législatives à la réforme de la tarification des E.H.P.A.D
  6. La mise en place d’un financement assis sur la SÉCURITÉ SOCIALE, pérenne et solidaire

Nos aînés ne doivent plus être exclus, abandonnés, rejetés de la société. Les professionnels des E.H.P.A.D ne sont pas des robots qui une fois usés prématurément devraient mis au rebus..

DIGNITÉ et HUMANITÉ pour les RÉSIDENTS et les AGENTS

logo horizontal

 

 

Image
Mots-Clés : #
Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *